Défiscalisation : Les produits d’épargne et placements pour payer moins d’impôt

Nombreuses sont les astuces pour réduire considérablement les impôts. Effectivement, beaucoup de contribuables sont à la recherche d’une solution adaptée pour payer moins d’impôts. Pour y remédier, les produits d’épargne et les investissements dans des structures bien définis donneront l’opportunité aux particuliers de bénéficier d’une réduction d’impôts.

Dans une opération de défiscalisation, il ne faut en aucun cas négliger la valeur que ce soit pour l’achat d’un bien immobilier ou encore pour un placement financier.

Investissement dans les PME, FCPI et FIP

Plusieurs investissements sont relativement favorisés par un avantage fiscal. Par le biais d’une souscription au capital de PME européennes non cotées, les contribuables bénéficieront d’une réduction d’impôt plafonnée. Pour ce faire, les titres de ces derniers sont conservés durant 5 ans et plus.

Dans le cas où les contribuables s’avisent de souscrire au capital des start-ups voire de très petites entreprises créées depuis moins de 5 ans, toutes les limites de l’éventuelle réduction d’impôt seront augmentées.

Il en va de même pour l’investissement dans les FCPI ou Fonds Communs de Placement dans l’Innovation et dans les FIP ou Fonds d’Investissement de Proximité sera également une solution adaptée pour réduire les impôts.

Des placements d’épargne à moyen ou long terme

Les contribuables ont facilement accès à des avantages fiscaux dans le cas d’un investissement dans des domaines bien déterminés. Ainsi, certains produits de placement s’avèrent être importants pour réduire les impôts.

En effet, si les contribuables gardent des produits de placement durant plusieurs années, à force ces derniers procureront des avantages fiscaux. De ce fait, un placement dans un projet à moyen ou à long terme peut être bénéfique pour tous les contribuables.

Concernant l’assurance vie, le taux de prélèvement forfaitaire est dégressif, mais variera selon la date à laquelle le rachat sera effectué que ce soit avant les 4 ans, entre l’intervalle de 4 à 8 ans ou encore dépassant les 8 ans. Les versements effectués pour les détenteurs d’un PERCO, d’un contrat Madelin ou d’un PERP seront déduits des revenus imposables jusqu’à un certain plafond.

Dans le cadre d’un long terme, un PEA conservé d’au moins 8 ans échappera à la fiscalité notamment sur les plus-values et sur les revenus hors des prélèvements sociaux. Dans le cas d’un retrait avant 5 ans, ce PEA sera convenablement suivi d’un niveau d’imposition dégressif par rapport à la durée de sa conservation.

L’investissement dans l’immobilier

Le dispositif de « Duflot » est remplacé par la loi Pinel. Cette dernière est applicable dans les acquisitions réalisées depuis le 1er septembre 2014. Ce nouveau dispositif permettra de bénéficier d’un avantage fiscal, à savoir une réduction d’impôt.

Pour y parvenir, le logement en question devra être loué nu à usage d’habitation durant au moins 6 ans et cela en respectant les plafonds de ressources et de loyers dans certaines zones.

Le logement en question devra également répondre à certaines exigences sur le niveau de performance énergétique globale. L’investissement dans l’immobilier outremer à Girardin est également un moyen allégeant les impôts.